Les cas d'urgence  FESUM

 Les cas d'urgence

Les plaies minimes


 Description 

Occasionné le souvent par une simple coupure (couteau, ciseau, verre, boîtes de conserve etc…) elle apparaît de façon trompeuse bénigne. En réalité, 2 mm de profondeur suffisent à sectionner totalement un nerf, un ou plusieurs tendons, une artère ou à ouvrir une articulation. Même si il n’y a pas de douleur ou de saignement, la plaie peut néanmoins être grave. C’est pourquoi une plaie minime doit toujours être explorée chirurgicalement pour vérifier l’absence de telles lésions.

 Conséquences 

Une plaie minime négligée peut être responsable à long terme d’un handicap très sévère : raideur du doigt, perte de sensibilité, douleur, infection, cicatrice hypertrophique.

 Risques 

  • Perte de sensibilté
  • Douleur
  • Raideur
  • Infection
  • Perte de mobilité

 Conduite à tenir 

  1. Désinfecter la plaie avec un produit non coloré.
  2. Faire un pansement légèrement compressif en cas de saignement.
  3. Consulter rapidement un médecin ou un chirurgien pour une exploration chirurgicale de votre plaie.